BROCHURE : Gays vivant avec le VIH

Rédigé par Romain le 22 - juillet - 2011 Commentaires fermés sur BROCHURE : Gays vivant avec le VIH

Une brochure pour les gays vivant avec le VIH et leur(s) partenaire(s) est éditée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), en collaboration avec plusieurs associations de lutte contre le sida.

Dans cette brochure, pas de recette miracle, mais des informations, des témoignages et des ressources pour vous aider à mieux vivre votre sexualité, en connaissant les risques et les moyens de vous protéger.

Le sexe (toucher, lécher, sucer, pénétrer…) et, plus largement, la sexualité (amour, désirs, fantasmes…), ça peut être très agréable. Et en plus, c’est bon, pour être bien dans son corps et dans sa tête. Ça participe à l’ensemble de sa santé et de sa qualité de vie. C’est pourquoi il est important de prendre soin de sa santé sexuelle, comme on prend soin de son corps, de son mental, de son alimentation ou de son sommeil.

 

Prendre soin de sa santé sexuelle, ça veut dire quoi ?
C’est d’abord avoir une sexualité épanouissante : être à l’écoute de ses besoins ; connaître son corps, ses désirs, les pratiques avec lesquelles on se sent à l’aise ; vivre pleinement et partager avec son ou ses partenaires les moments de plaisir.

C’est aussi prendre soin de sa santé et de celle de son (ses) partenaire(s) : prendre avec lui les précautions nécessaires pour éviter la transmission du VIH ; être vigilant (et se faire dépister régulièrement et aussi souvent que nécessaire) vis-à-vis d’autres infections que l’on peut attraper et transmettre lors de rapports sexuels ; prendre régulièrement (si l’on en suit un) son traitement antirétroviral.

Et concrètement, comment on fait, dans la vraie vie ?
Quand on est confronté au rejet ? Quand il peut être difficile de dire sa séropositivité à son / ses partenaire(s) ? Quand, pour être plus proche de l’autre ou pour avoir plus de plaisir, on a envie de ne pas utiliser de préservatif ?

Téléchargez la brochure :

 

Votez pour cet article :

Les Infections sexuellement transmissibles se dépistent

Rédigé par Romain le 1 - juillet - 2011 Commentaires fermés sur Les Infections sexuellement transmissibles se dépistent

Gonocoques, syphilis, chlamydiae, hépatites B sont des infections sexuellement transmissibles en recrudescence.

Parce qu’un certain nombre de ces infections ne provoquent pas de symptômes (signes visibles), on peut en être atteint sans se sentir malade. Compte tenu de leurs conséquences en l’absence de traitements, l’Inpes et le ministère en charge de la santé souhaitent installer le réflexe du dépistage, en incitant massivement les personnes ayant une sexualité active à se faire tester.
Les IST peuvent se développer en l’absence de tout symptôme ou en l’absence de symptômes clairement identifiables. Ce caractère peu ou asymptomatique favorise leur transmission à l’insu des personnes porteuses. Le seul moyen d’être sûr de ne pas être contaminé, c’est d’avoir recours au dépistage.

Plus d’infos sur www.infos-ist.fr .


S’informer et se dépister
Vous avez le moindre doute…Sollicitez un test auprès de votre médecin traitant, vous pouvez aussi vous rendre au Centre d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST) au CHR d’ORLÉANS ou au GAGL 45 (Consultez les dates ici).

 

 

Votez pour cet article :

180.000 européens répondent à une enquête sur la sexualité entre hommes

Rédigé par Romain le 7 - décembre - 2010 Commentaires fermés sur 180.000 européens répondent à une enquête sur la sexualité entre hommes

Premiers résultats d’une enquête de grande envergure sur le territoire européen sur la sexualité entre hommes.

Un groupe international de chercheurs et de professionnels de la santé d’instituts de Santé Publique, d’universités et d’associations travaillant sur les questions du VIH, de la santé et des droits des homosexuels dans 31 pays d’Europe ont initié une enquête de grand envergure sur le territoire européen afin de mieux cerner les modes de vie, la vie sexuelle, les risques, la prévention et l’utilisation des structures de soin.

Plus de 180.000 hommes gays, bisexuels, et autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH ou MSM) ont rempli le questionnaire, entre le 4 juin et le 31 août 2010,  faisant d’EMIS la plus large étude jamais réalisée sur la sexualité entre hommes.

L’enquête est financée par la Commission européenne et soutenue par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC), par le Bureau régional européen de l’Organisation Mondiale de la Santé, par de nombreuses organisation et associations en France (Institut de veille sanitaire (InVS), AIDeS, Act Up Paris, Sida Info Service, Le Kiosque, The Warning)  et de nombreux sites internet homosexuels partenaires.

Les premiers résultats de cette enquête sont consultables en téléchargement :

Votez pour cet article :

Pénétration : entre plaisir et déplaisir

Rédigé par Romain le 6 - février - 2010 Commentaires fermés sur Pénétration : entre plaisir et déplaisir

Un atelier de santé sexuelle est proposé  pour optimiser notre plaisir, celui de notre partenaire, de mieux vivre notre sexualité et de réduire les risques sexuels.

Pour ce troisième atelier, nous choisissons de questionner l’une des pratiques sexuelles – la pénétration anale – sous l’angle du plaisir et du déplaisir.

Les animateurs jalonneront la discussion de thèmes à débattre : la virilité et la domination, le positionnement de l’actif ou du passif , la pénétration dans l’acte d’amour des partenaires, la douleur, les objets et les risques associés à la pénétration. Chacun pourra, avec ses connaissances, confronter son point de vue et renforcer ses compétences en matière de santé sexuelle.

L’association GAGL45 s’associe à AIDES délégation du Loiret pour proposer dans le cadre de ses activités de santé gay, des rendez-vous sexo proche des préoccupations des hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Les « ateliers Q » s’inspirent de nouvelles stratégies de prévention et d’actions glanées ici où là en Europe. Ils sont préparés avec méthodologie et animés par les salariés et les bénévoles formés en Santé Publique de nos deux associations. Cette action est financée par Sidaction.

Vendredi 12 février 2010 de 20h30 à 22h30
au 28 Bis rue Sainte Anne à Orléans
(Atelier Q  exclusivement réservé aux hommes)

Votez pour cet article :

Atelier Q : un zizi au top du top !

Rédigé par Romain le 22 - septembre - 2009 2 COMMENTAIRES

Un atelier de santé sexuelle est proposé pour ne pas avoir de complexes et pour tordre le cou aux idées reçues de notre anatomie masculine.

Vous trouvez ça gonflé ?taille du sexe

Hé bien oui…ça l’est ! Nous pensons que de proposer un atelier de groupe pour mieux connaître son sexe, de l’accepter tel qu’il est, d’optimiser notre plaisir, celui de notre partenaire est une bonne manière de mieux vivre notre sexualité et de réduire les risques sexuels pour un plaisir maximum.

Venez au prochain atelier Q pour apprendre ensemble à ne pas décevoir votre partenaire, l’envoyer sur orbite et pour vous même, mieux connaître les zones érogènes et les parties fragiles par lesquelles les infections sexuellement transmissibles passent.

L’association GAGL s’associe à AIDES délégation du Loiret pour proposer dans le cadre de ses activités de santé gay, des rendez-vous sexo proche des préoccupations des hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Les « ateliers Q » s’inspirent de nouvelles stratégies de prévention et d’actions glanées ici où là en Europe. Ils sont préparés et animés par les salariés et les bénévoles formés en Santé Publique de nos deux associations. Cette action est financée dans le cadre du projet de santé gay par Sidaction.

Vendredi 30 octobre 2009 de 20h30 à 22h30
au 28 Bis rue Sainte Anne à Orléans
(Atelier Q  exclusivement réservé aux hommes)

Votez pour cet article :

Groupe de paroles pour les gays qui vivent avec le VIH sida

Rédigé par Romain le 13 - mai - 2008 Commentaires fermés sur Groupe de paroles pour les gays qui vivent avec le VIH sida

Lors des états généraux des gays séropositifs qui ont eu lieu en 2006, il est clairement ressorti que les gays séropositifs étaient bien souvent les seuls à porter la prévention et qu’ils étaient peu soutenus dans cette démarche.
Se protéger sur du long terme dans une épidémie durablement installée demandait donc de repenser les pratiques sexuelles.
Un groupe de parole animé par deux membres de AIDES – délégation Loiret – s’ouvre donc afin d’élaborer une réflexion une entraide et des solutions nouvelles pour vivre une sexualité qui rime aussi avec plaisir lorsqu’on est gay séropositif.

La première rencontre est fixée au 9 juin 2008.
Inscription avant le 1er juin 2008

Contact : Olivier et Sébastien
AIDES Loiret
19 rue du faubourg St Jean 45000 ORLEANS
tél : 02 38 53 30 31
mail : aidesorleans@wanadoo.fr

bus : ligne 5 et 8 arrêt VAUQUOIS

Permanences d’accueil : lundi de 14h à 16h et jeudi 17h à 19h

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    Article La Rep' - copie30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n