Gay et vacciné !

Rédigé par Romain le 18 - avril - 2010 4 COMMENTAIRES
Dans le cadre de la Semaine européenne de la vaccination, l’équipe du dispensaire CIDDIST (médecin, infirmière) vous propose d’en profiter pour mettre à jour gratuitement vos vaccinations et répondre à vos interrogations.
De plus, il vous sera possible de commencer la première vaccination hépatite B contre un autre virus qui est très fréquent parmi les gays en raison de sa transmission sexuelle.Se faire vacciner contre l’hépatite B apporte un bénéfice réel aux gays. Que l’on soit en couple ou non, séropositif ou séronégatif au VIH, que l’on pratique le safer sex ou pas, il serait dommage de ne pas profiter de la protection qu’offre la vaccination contre une maladie dont les conséquences peuvent être très graves.
Venez avec votre carnet de vaccination, ou de santé, si vous en possédez un.
Jeudi 29 avril 2010 à partir de 18h
au Centre LGBT « 28 Bis » – 28 bis rue Sainte Anne à Orléans
Et pour en savoir plus sur les hépatites quand on est lesbienne, bi, gay ou Transgenre, on peut venir à la soirée d’information et d’échanges animée par Dr Marie-Christine BOURTRAIS, qui répondra avec une grande ouverture d’esprit aux questions et préoccupations des LGBT.
Vendredi 23 avril 2010 à 19h
au Centre LGBT « 28 Bis » – 28 bis rue Sainte Anne à Orléans
Votez pour cet article :

Pénétration : entre plaisir et déplaisir

Rédigé par Romain le 6 - février - 2010 Commentaires fermés sur Pénétration : entre plaisir et déplaisir

Un atelier de santé sexuelle est proposé  pour optimiser notre plaisir, celui de notre partenaire, de mieux vivre notre sexualité et de réduire les risques sexuels.

Pour ce troisième atelier, nous choisissons de questionner l’une des pratiques sexuelles – la pénétration anale – sous l’angle du plaisir et du déplaisir.

Les animateurs jalonneront la discussion de thèmes à débattre : la virilité et la domination, le positionnement de l’actif ou du passif , la pénétration dans l’acte d’amour des partenaires, la douleur, les objets et les risques associés à la pénétration. Chacun pourra, avec ses connaissances, confronter son point de vue et renforcer ses compétences en matière de santé sexuelle.

L’association GAGL45 s’associe à AIDES délégation du Loiret pour proposer dans le cadre de ses activités de santé gay, des rendez-vous sexo proche des préoccupations des hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Les « ateliers Q » s’inspirent de nouvelles stratégies de prévention et d’actions glanées ici où là en Europe. Ils sont préparés avec méthodologie et animés par les salariés et les bénévoles formés en Santé Publique de nos deux associations. Cette action est financée par Sidaction.

Vendredi 12 février 2010 de 20h30 à 22h30
au 28 Bis rue Sainte Anne à Orléans
(Atelier Q  exclusivement réservé aux hommes)

Votez pour cet article :

Les prochains rendez-vous Santé du 28 Bis

Rédigé par Romain le 12 - janvier - 2010 Commentaires fermés sur Les prochains rendez-vous Santé du 28 Bis

Les services ci-dessous sont ouverts au public. Découvrez les activités santé du 28 Bis en cliquant sur les liens ci-dessous.

depistage

DÉPISTAGES SIDA, IST, HÉPATITES

Le GAGL, en partenariat avec le Centre d’Information de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles du CHR d’Orléans (CIDDIST) propose des dépistages Sida IST et hépatites aux hommes et aux femmes qui veulent savoir suite à une prise de risque. Peut être plus facile qu’à l’hôpital ou que chez son médecin, seul ou accompagné, vous serez accueilli en toute confidentialité au « 28 Bis » en plein centre ville.

[nouveau]: A l’Espace LGBT « 28bis », le GAGL45 propose un dépistage rapide du VIH, gratuit et confidentiel. Ce dispositif de dépistage vous permet, dans un même temps, d’obtenir le résultat de votre test – soit 1 min après le prélèvement d’une simple goutte de sang – et de bénéficier d’un entretien personnalisé avec un professionnel sensible aux questions d’orientation sexuelle. Vous aurez la possibilité de parler librement de vos pratiques, de votre mode de vie.  Il pourra vous conseiller et vous orienter selon vos besoins et attentes.

Plus de détails sur chacun des événements ci-dessous, cliquez !

BIEN ÊTRE – ACCUEIL ÉCOUTE

Vous vous sentez seul, isolé, une envie de dire que vous n’allez pas bien, une envie de mieux connaître les activités, de parler tout simplement ?
Vous êtes victime d’homophobie au boulot, dans votre vie personnelle et vous ne savez pas comment faire, vous voulez être soutenu par une association dans vos démarches ?
Vous êtes parents et vous vous interrogez sur l’homosexualité de votre enfant ?

LE 28BIS Espace LGBT
ouvert au public, tous les jours du lundi au vendredi , de 14h à 18h. Thierry, notre coordinateur est là pour vous accueillir et vous informer. 28 Bis rue Sainte Anne à Orléans (derrière la FNAC) arrêt TRAM : RÉPUBLIQUE

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE
Permanence ouverte tous les jours
, du lundi au vendredi , de 14h à 18h
au 02 36 47 60 88

DOCUMENTATION
Un espace documentation est à votre disposition pour consulter des ouvrages, les revues spécialisées sur la Santé Publique, les sexualités. Le centre de documentation adhère au réseau documentaire régional en Promotion de la Santé.
Etudiants, lycéens et collégiens : pour vos exposés, de nombreuses informations sont à votre disposition.


C’est un Centre Gay et Lesbien Bi et Transgenre (CGLBT) où vous êtes accueilli et écouté sans jugement de valeur en tout anonymat par des personnes formées.

Vous pouvez vous informer sur les activités de l’association, être orienté , être aidé dans une démarche, connaître un lieu ressource où se renseigner,… [C’est où ? C’est quand ? ]

 

Votez pour cet article :

Atelier Q : un zizi au top du top !

Rédigé par Romain le 22 - septembre - 2009 2 COMMENTAIRES

Un atelier de santé sexuelle est proposé pour ne pas avoir de complexes et pour tordre le cou aux idées reçues de notre anatomie masculine.

Vous trouvez ça gonflé ?taille du sexe

Hé bien oui…ça l’est ! Nous pensons que de proposer un atelier de groupe pour mieux connaître son sexe, de l’accepter tel qu’il est, d’optimiser notre plaisir, celui de notre partenaire est une bonne manière de mieux vivre notre sexualité et de réduire les risques sexuels pour un plaisir maximum.

Venez au prochain atelier Q pour apprendre ensemble à ne pas décevoir votre partenaire, l’envoyer sur orbite et pour vous même, mieux connaître les zones érogènes et les parties fragiles par lesquelles les infections sexuellement transmissibles passent.

L’association GAGL s’associe à AIDES délégation du Loiret pour proposer dans le cadre de ses activités de santé gay, des rendez-vous sexo proche des préoccupations des hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Les « ateliers Q » s’inspirent de nouvelles stratégies de prévention et d’actions glanées ici où là en Europe. Ils sont préparés et animés par les salariés et les bénévoles formés en Santé Publique de nos deux associations. Cette action est financée dans le cadre du projet de santé gay par Sidaction.

Vendredi 30 octobre 2009 de 20h30 à 22h30
au 28 Bis rue Sainte Anne à Orléans
(Atelier Q  exclusivement réservé aux hommes)

Votez pour cet article :

Prévention IST hépatites sida : campagne été 2009

Rédigé par Romain le 4 - juillet - 2009 1 COMMENTAIRE

2009-plage-juillet-02

Samedi 4 juillet, plage de Sandillon, 16h30.
La levée qui longe la Loire sur un bon kilomètre en méandre délimite le fleuve des zones maraichères de Saint Denis en Val. La voie goudronnée est partagée par quelques piétons, des cyclistes et des voitures qui viendront, toute l’après-midi, s’agglutiner en chapelet dans un virage. Au loin, le soleil se réverbère dans les vitres et nous ébloui. C’est le signal que vous êtes arrivé à la plage naturiste.

Christophe*, 41 ans, fait partie de ceux qui viennent régulièrement. Aujourd’hui, il a décidé de s’y rendre pour profiter de la météo et décompresser de sa semaine. Dans son sac, il y a une serviette, une bouteille d’eau, un flacon de crème solaire, un bon bouquin et deux préservatifs. « C’est une plage naturiste ici, on y est bien, une vue sur l’eau, je suis venu pour le silence aussi […] Enfin c’est pas vraiment un endroit officiel. Heureusement que c’est toléré par la commune. »

Pour Michel*, en tenue d’adam, c’est « chacun de son côté, les homos au fond, nous on se met là« . La cohabitation est vécue dans le respect. Il arrive même que certains aillent voir chez les voisins homos ce qui s’y passe. La plage est, pour lui, un lieu de liberté et de détente. Mais quand même précise-t-il,  « Moi, je ne suis pas homo, je viens avec ma femme et on avait l’habitude d’y retrouver des amis, d’autres couples, mais ils ne viennent plus. Il y a de plus en plus de voyeurs qui se régalent de notre nudité, c’est gênant à la longue et nos amies féminines ne veulent plus venir. » Chez les homos, même constat, et leurs témoignages font ressortir une autre difficulté :  la convivialité est de moins en moins au rendez-vous.

Étrange constat recueilli alors même que Stéphane, Michaël et Antoine*, trois copains à la plage et à la ville, justifient leur présence ici comme le moyen d’y retrouver des gens qu’on aime bien. « L’important en venant ici, c’est  d’y voir du monde« .  La plage résisterait-elle aux rencontres par internet ? Reste-t-elle un des lieux de sociabilité où toutes les classes sociales se croisent et se lient d’amitié ?

Tout l’été sur la plage pour atteindre nos objectifs de Santé Publique

S’ils sont venus pour bronzer…nos acteurs de prévention, eux, sont venus avec des objectifs de Santé Publique. C’est simple, le challenge à relever : c’est de « ne pas saouler » les usagers  avec des discours et une prévention qui ont fait leur temps depuis 25 ans d’épidémie. Les homos en auraient-ils assez d’entendre qu’il faut mettre un préservatif en toute circonstance ?!

2009-plage-juillet-01C’est pourquoi, 4 membres de l’association GAGL sont sur la plage aujourd’hui pour la première sortie en prévention de l’été. 8 dates ont été planifiées jusqu’en septembre pour aller à la rencontre des Hommes ayants des relations Sexuelles avec d’autres Hommes (HSH). L’association AIDES qui vient de renouveler la convention de partenariat avec le GAGL est associée à l’action.

Sous l’immanquable tonnelle aménagée et décorée de plusieurs rainbow flag, Bianca, Jacqueline, Denis et moi-même** avons accueilli une douzaine de garçons rencontrés dans l’après midi.  Ils se sont approchés par curiosité, parce que ce sont des connaissances, des adhérents ou bien encore parce que l’an dernier le contact avait été bon.

Des photos accrochées à un fil, Jacqueline s’adresse à son interlocuteur lui propose une boisson fraîche et engage la conversation. « On a exposé des photos. Quelle est celle qui vous évoque du plaisir ? […] du dégout ou qui vous rend mal à l’aise ? » Le choix est difficile, mais néanmoins tous s’arrêtent sur une image évoquant la solitude. L’accroche est toute trouvée pour Jacqueline qui les conduira à discuter des déterminants de la santé gay. Un peu plus tard dans l’échange elle parviendra à explorer, avec la personne, le champ des possibles pour adopter de nouvelles pratiques à moindre risque.

2009-plage-juillet-03Travailler avec des outils de communication comme le photolangage pour parvenir à discuter de nos pratiques sexuelles, de la réduction des risques, c’est une manière moins invasive et plus efficace d’atteindre les objectifs de Santé Publique (promotion de la vaccination des Hépatites A et B, le dépistage des IST et du sida). Au GAGL, nous pensons que de distribuer des préservatifs à la serviette comme nous avions l’habitude de le faire il y a encore quelques années est un non-sens. Entre une « prévention institutionnelle » et la santé communautaire, nous avons fait un choix.

*Les prénoms ont été modifiés.

** Les membres du Groupe Accueil et Prévention (GAP) sont des hommes et des femmes, formés à la relation d’aide. Ils sont en mesure d’échanger avec la plus grande discrétion à votre égard, sur des sujets de la vie quotidienne.

Votez pour cet article :

Sidaction 2009 : C’est parti !

Rédigé par Romain le 21 - mars - 2009 Commentaires fermés sur Sidaction 2009 : C’est parti !

Un agrément Education Nationale pour le GAGL

Rédigé par Romain le 17 - mars - 2009 Commentaires fermés sur Un agrément Education Nationale pour le GAGL

En mars 2008, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, présentait le plan santé des jeunes s’engageant à promouvoir des mesures visant à lutter contre les souffrances psychiques liées à l’homosexualité, contre les  pratiques à risque, à développer des maisons  d’adolescents, à prévenir  et repérer les tendance suicidaires. Ce plan est venu conforter ce que  de nombreuses associations et études, criaient haut et fort.

A la rentrée scolaire 2008-2009, le Ministre de l’Éducation Nationale,  Xavier DARCOS, a rappelé que « dans le cadre du rôle d’éducateur, la lutte contre l’homophobie est un enjeu essentiel » (voir BOEN n° 15 du 10 avril 2008).

Denis Lefèvre explique : « Nous avons démarré nos Interventions en milieu  scolaire sur l’année 2007/2008 et en parallèle déposé un dossier de demande d’agrément au rectorat. Après avoir été convoqués devant une commission, nous n’avons pu obtenir cet agrément. Nous avons donc continué nos interventions cette année et avons déposé un nouveau dossier en s’appuyant sur les textes et recommandations de Madame BACHELOT ».
Il y a quelques jours, l’association GAGL 45 a reçu l’arrêté lui attribuant l’agrément Éducation Nationale. « Notre détermination n’aura pas été vaine. » ajoute le président du GAGL 45.

salle-classeC’est de manière officielle et reconnue que les bénévoles formés à l’écoute et à l’intervention en milieu scolaire par SOS Homophobie, vont poursuivre les travaux engagés avec les comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) des établissements  de l’enseignement public.

Non seulement,  le GAGL45 va continuer d’organiser des actions en faveur des élèves sur le temps scolaire mais l’assocation pourra contribuer à la formation des équipes pédagogiques et des autres membres de la communauté éducative afin de faire reculer l’homophobie, favoriser la meilleure acceptation de soi, le respect des différences et lutter contre les discriminations qui poussent les jeunes en questionnement  à adopter des conduites à risque dont l’issue peut être fatale.

Votez pour cet article :

atelier Q : osez tout savoir sur la fellation

Rédigé par Romain le 1 - mars - 2009 3 COMMENTAIRES

homme-suce-glaceSucer sans préservatif, est ce dangereux ?
Le mec est « clean », je peux y aller franco ?
Suis-je normal su je ne pratique pas la fellation ?

Ce sont des questions que beaucoup se posent.

On a tous des croyances, des certitudes, parfois des questions pour lesquelles on a pas de réponses très claires et tout cela peut être angoissant.

Mais…sucer un mec, n’est ce pas d’abord bien connaître son corps, connaître ce que l’autre aime ? Et prendre son pied ?!

C’est pourquoi, le GAGL en partenariat avec l’association AIDES proposent d’animer un atelier sur la fellation ouvert aux hommes ayants des relations sexuelles avec d’autres hommes, homo et bi.

Dans une ambiance détendue et en toute sécurité, respectueuse de la parole de chacun, cet atelier est le lieu pour parler de santé,  d’optimiser le plaisir de nos pratiques sexuelles, de mieux connaître son anatomie,  de gagner en confiance en soi et en l’autre et de trouver ensemble des réponses acceptables pour réduire les risques et s’épanouir dans sa vie sociale, affective et sexuelle…

Les « ateliers Q » s’inspirent de nouvelles stratégies de prévention et d’actions glanées ici où là en Europe. Ils sont préparés avec méthodologie et animés par les salariés et les bénévoles formés en Santé Publique de nos deux associations. Cette action est financée par Sidaction.

Osez tout savoir sur la fellation  lors de cette soirée sans tabous !
Vendredi 20 mars 2009 de 20h à 22h
au 28 Bis – Espace LGBT
28 Bis, rue Sainte Anne à Orléans

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    Article La Rep' - copie30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n