Salles de concert, festivals : financeurs invités à reflechir

Rédigé par Romain le 29 - avril - 2011 Commentaires fermés sur Salles de concert, festivals : financeurs invités à reflechir

Communiqué de Presse du 29 avril 2011
du GAGL 45 Centre LGBT Orléans et du Mouvement Français pour le Planning Familial 45

Le Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret, Centre LGBT Orléans et le Planning Familial s’indignent de la réponse qui lui a été faite par Daniel Colling, président du festival Le Printemps de Bourges, suite à sa demande d’assister au concert du groupe Sexion d’assaut jeudi 21 avril, conformément aux engagements pris par le groupe en octobre 2010 :  « Je ne vois pas pourquoi le Printemps de Bourges vous inviterait…Merci de prendre contact avec le groupe afin qu’il sollicite ces invitations pour vous. »

Lire la suite :

Votez pour cet article :

Le SIDACTION 2011 est lancé

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 16 - mars - 2011 Commentaires fermés sur Le SIDACTION 2011 est lancé

– Communiqué de Presse –

Dans le Loiret, le Collectif des associations luttant contre le sida est mobilisé (GAGL45, ASUD Loiret, Mouvement Français pour le Planning Familial, HEPSILO, A Domicile 45) soutenu par la ville d’Orléans.

Sidaction est une association reconnue par la Cour des comptes pour sa stabilité et sa transparence dans ses comptes. L’utilisation de ses fonds est exemplaire avec moins de 5% de fonctionnement. Votre don est donc sûr d’arriver à la recherche et aux malades.

Cette année, nous sommes dans le triste anniversaire des 30 ans de l’épidémie en France. La mobilisation est plus que jamais politique. Oui, la lutte contre le sida est un acte politique. Les craintes que nous avons eu sur la création des ARS (Agence Régionale de Santé) se sont hélas confirmées. Dans toutes les régions, les subventions aux associations luttant contre le sida sont en baisse. En Région Centre également. L’État se désengage de ses responsabilités et des actions de prévention au plus près des populations vont disparaître alors que les chiffres de contamination ne baissent pas. 6 700 contaminations en 2009, soit près d’une par heure. Les jeunes sont les plus visés par nos inquiétudes, 70% d’entre eux ne se sont jamais fait dépister.

Nous, associations de lutte contre le sida, dénonçons ce désengagement et appelons la population à une mobilisation sans précédent pour contrer ces décisions.

Dimanche 3 avril 2011, sur les quais de Loire, un grand vide-grenier est organisé avec des animations tout l’après-midi. Un stand d’informations et de prévention sera tenu par les bénévoles des associations. Une buvette et de la petite restauration permettront de flâner sur place en écoutant les concerts donnés gracieusement par les groupes Zoréol, Aduna Mojo, Super Jellywest.

L’ensemble de la recette des emplacements des exposants particuliers ou professionnels sera reversé directement à Sidaction. Les bénéfices de la buvette également. Les commerçants participent à la collecte en reversant une partie de leur recette à Sidaction directement. Les Femmes relais vendront du thé, des gâteaux, des bijoux et de la couture au profit de Sidaction. Vous trouverez un stand pour acheter les produits dérivés du Sidaction, pin’s, bracelets et T-shirts.

Dès le 21 mars et jusqu’au 10 avril 2011, des tirelires métalliques pour la collecte de dons seront déposées dans près d’une cinquantaine d’établissements commerciaux d’Orléans, de La Ferté Saint Aubin, de Vendôme…

Votez pour cet article :

Débat : vivre avec le sida aujourd’hui

Rédigé par Romain le 13 - novembre - 2010 1 COMMENTAIRE

Le collectif orléanais de lutte contre le sida vous propose une soirée débat  dans le cadre des Cafés des Droits de l’Homme pour présenter la journée mondiale de lutte contre le sida et commémorer celles et ceux qui nous ont quitté.

Nous ferons le point sur la pandémie du virus VIH Sida en France et dans le Monde, …

Les associations Planning Familial, ASUD, HEPSILO, AIDES et GAGL 45 apporteront leur témoignages après la projection d’un micro-trottoir « VIH »

Mercredi 1er décembre 2010 à 19h30

Cinéma Les Carmes
Délicat’ & Scène (café en sous-sol)
Rue des Carmes à Orléans

Entrée gratuite

Votez pour cet article :

Le « L » de GAGL à l’honneur

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 30 - octobre - 2008 Commentaires fermés sur Le « L » de GAGL à l’honneur

Continuant avec détermination la mise en place du projet de santé au  , le Conseil d’administration a élaboré avec le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF) du Loiret, une convention qui a l’ambition de proposer aux femmes des activités autour de la santé sexuelle, du désir, du couple, de la procréation, etc.

En effet, différents constats ont émergé d’études faites à propos des femmes lesbiennes ou bisexuelles. Il a été démontré une surmortalité pour les cancers du sein et du col de l’utérus en raison d’un dépistage trop tardif. On sait que certaines infections sexuellement transmissibles (IST) peuvent passer inaperçue chez les femmes, notamment le chlamydiae qui peut entraîner une stérilité.
Enfin, l’association reçoit maintenant des demandes d’information concernant les formalités pour accéder à la procréation médicalement assistée. Cette démarche n’étant pas encore autorisée en France pour les couples lesbiens, le GAGL s’est positionné à chaque fois auprès des politiques pour influencer les décideurs à ouvrir ces droits. En attendant, nous nous sommes rapprochés du MFPF qui propose de prendre en charge le suivi de ces femmes qui vont se faire inséminer à l’étranger.

La convention sera signée jeudi 30 octobre 2008 à 17h30. Elle permettra de structurer le projet de santé des femmes et de demander un financement commun. En effet, le Groupement Régional de Santé Publique (GRSP) n’a pas cru bon nous financer pour ce projet cette année, arguant qu’il existe déjà des dispositifs de prévention du cancer pour les femmes. C’est bien méconnaître la spécificité des femmes lesbiennes. Nous aurons à continuer à convaincre pour 2009.

Les femmes qui souhaitent intégrer ce projet en tant que bénévoles peuvent contacter Thierry, notre coordinateur, au 28 bis.

La signature de la convention nous permettra ensuite de partager un verre de l’amitié, vous êtes donc les bienvenuEs.

Votez pour cet article :

Le 28 BiS :

C’est un Centre Gay et Lesbien Bi et Transgenre (CGLBT) où vous êtes accueilli et écouté sans jugement de valeur en tout anonymat par une personne formée (Le GAGL adhère aux principes et valeurs de la charte des Centres LGBT). Vous pouvez vous informer sur les activités de l’association, être orienté , être aidé dans une démarche, connaitre un lieu ressource où se renseigner,…

Une seule adresse :

« Le 28 bis » – 28 bis rue Sainte Anne à Orléans
du lundi au vendredi de 14h à 18h.

Et toujours par téléphone 02 36 47 60 88

Attention : La permanence à la Maison des associations n’existe plus.

Bien être – Accueil Écoute
Pour faire le point sur son identité sexuelle et/ou ses préférences.
Vous êtes parents et vous vous interrogez sur l’homosexualité de votre enfant ?
Vous êtes victime d’homophobie au boulot, dans votre vie perso et vous ne savez pas comment faire, vous voulez être soutenu par une association dans vos démarches ?
Vous vous sentez seul, isolé, une envie de dire que vous n’allez pas bien, une envie de mieux connaître les activités, de parler tout simplement ?

Dépistages Sida, IST, Hépatites
Le GAGL, en partenariat avec le
Centre d’Information de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles du CHR d’Orléans (CIDDIST) propose des dépistages Sida IST et hépatites aux hommes et aux femmes qui veulent savoir suite à une prise de risque. Peut être plus facile qu’à l’hôpital ou que chez son médecin, seul ou accompagné, vous serez accueilli en toute confidentialité au « 28 Bis » en plein centre ville. [ toutes les dates ]

Santé des femmes avec le MFPF
Le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF) apportera sa contribution, son savoir faire pour aborder avec les femmes qui aiment les femmes les questions relatives à la santé et au bien-être. Contraception, accomplissement dans la vie sexuelle et affective, désirs d’enfants et accompagnement, violences dans le couple lesbien, prévention du cancer du sein et du col de l’utérus, prévention des IST…
[ Contactez-nous ]

Ateliers santé Lesbien Gay Bi et Trans
Des ateliers pour savoir, savoir faire et savoir être gay lesbienne bi ou trans.
On va s’écouter, partager à plusieurs, rencontrer des acteurs locaux autour de nos pratiques. Rires, bonne humeur et sérieux pour répondre à nos préoccupations de gays, bi, lesbiennes et transgenres. Ateliers « Et maintenant vous êtes belles/beaux », atelier « safer sex », « Draguer en toute sécurité sur les lieux de rencontre », atelier « massages et relaxation », … De nouveaux rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte (progressivement mis en place – Programme en ligne ultérieurement). Ateliers co-animés avec l’association AIDES.

Débats et soirées à thème
Le « 28 Bis » sera le temps d’une soirée, l’arène de vos idées. Débattre et confronter ses opinions à celles des autres, défendre son point de vue, apprendre de l’autre. Autant d’occasions de s’affirmer et de mieux accepter une des composantes de sa vie : sa sexualité, sa préférence mais pas seulement.

Les HEURES GAIES :

Au Groupe Action Gay et Lesbien Loiret, nous avons des hommes et des femmes, formés à l’accueil et l’écoute qui organisent régulièrement des apéritifs conviviaux (les heures gaies) pour rompre de l’isolement et favoriser les échanges.

ça se passe le 2ème jeudi du mois dans un café de la ville (signalé sur le programme dans les établissements partenaires et sur le site du GAGL).

Ces initiatives sont aujourd’hui reconnue par SIDACTION et par différentes associations dont le réseau de prévention suicide du Loiret et ses partenaires, SOS homophobie.

Depuis 2006, le Groupement Régional de Santé Publique (GRSP) alloue des crédits de santé publique pour lutter contre le suicide. Cela finance les formations, les outils de communication, la ligne d’écoute.

Nos partenaires et financeurs :

Nous remercions la boutique UP Blanchet-Dhuismes
pour le prêt de mobilier et de décoration.

Votez pour cet article :

le 28 bis : l’espace du GAGL ouvre ses portes

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 19 - juillet - 2008 Commentaires fermés sur le 28 bis : l’espace du GAGL ouvre ses portes

Vous n’avez pas fini d’en entendre parler….retenez bien : le 28 Bis. C’est le nouvel espace convivial d’accueil, d’écoute et de documentation qui est à la disposition de tous du mardi au samedi de 14h à 18h.
Ainsi est crée à Orléans et pour le Loiret un centre qui pourra répondre aux difficultés liées à l’homophobie, à l’isolement et à toutes les questions concernant le bien-être et l’intégration des personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres et de leur entourage (amis, parents, grand-parents…). Pas besoin d’être adhérent.

Des permanences de santé, en soirées, complèteront le dispositif dès le mois de septembre en partenariat avec le Centre Hospitalier Régional d’Orléans et le Mouvement Français pour le Planning Familial. [ En savoir plus ]

Il sera inauguré officiellement avec les financeurs, les élus locaux, en présence de nos partenaires associatifs et les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence du Couvent de Paris le vendredi 12 septembre 2008 de 18h à 21h.
Venez nombreux !

Le « 28 bis » du GAGL dans la Presse :

« Le 28 Bis » espace du GAGL
28 bis, rue Sainte Anne (derrière la FNAC)
45000 ORLEANS
Tél: 02.36.47.60.88 – contact par mail

Les projets du 28 Bis du GAGL sont soutenus par Sidaction et le Groupement régional de Santé Publique (GRSP) Region Centre.

Nous remercions très chaleureusement la boutique UP Blanchet-Dhuismes
pour le prêt de mobilier et de décoration.

Votez pour cet article :

A l’occasion de la journée internationale de la Femme, le Groupe Action Gay et Lesbien – Loiret a décidé de rencontrer, le 28 février dernier, le Docteur Laurence Wittke, médecin au planning familial d’Orléans la Source, afin de s ‘entretenir de tout ce que vous avez toujours voulu savoir et n’avez jamais osé demander sur la santé lesbienne, si peu abordée dans les médias.

Voici une synthèse de cette rencontre :

GAGL : Nous souhaitons parler de santé lesbienne car nous avons l’impression que, par manque d’information peu d’entre elles se font suivre par un gynécologue, l’avez-vous constaté, parlez-vous d’orientation sexuelle avec vos patientes?

Dr LW : Non, je ne pose pas la question.

GAGL : Le suivi est-il le même que pour les femmes hétérosexuelles?

Dr LW : Oui, le suivi est le même.

GAGL : Les risques par manque de suivi sont-ils les mêmes?

Dr LW : Les femmes en général ont des seins et un utérus, donc le suivi est recommandé pour toutes. L’idéal est une consultation gynécologique par an, mais mieux vaut consulter tous les trois ans que jamais! Nous ne savons pas vraiment à partir de quelle fréquence la prévention est efficace, ni en deçà de laquelle elle ne l’est plus.

GAGL : Quels sont les principaux risques infectieux pour une femme? Quels cas rencontrez-vous le plus?

Dr LW : Les plus courants sont les chlamydiae, la plupart du temps sans symptômes flagrants, qui peut mener à la stérilité, « le traitement-minute », quatre comprimés ingérés simultanément, est très efficace. Ensuite les mycoses et vaginoses, qui ne sont pas classées IST*, et viennent du déséquilibre de la flore vaginale, leur traitement est aussi très simple et efficace. On a le papillomavirus, à partir duquel peut se développer les condylomes et le cancer du col de l’utérus.

Le dépistage des chlamydiae se fait par prélèvement lors de l’examen du col de l’utérus ou par analyse d’urine, le papillomavirus se dépiste aussi lors de l’examen du col, par un frottis. Il se pratique à partir de 25 ans. Heureusement, le taux de guérison est de plus de 99% quand le papillomavirus est dépisté à temps.

Les infections les plus graves sont l’hépatite B et le HIV, mais comparativement aux autres, elles sont beaucoup plus rares et il est donc exceptionnel que ce soit nous qui en fassions le diagnostic même si ces dépistages font parti des bilans systématiques d’IST que nous prescrivons.

GAGL : Les lesbiennes sont concernées par le papillomavirus, à l’origine du cancer du col de l’utérus. L’efficacité du vaccin Gardasil, dont on voit la publicité à la télé, est-elle garantie?

Dr LW : Il ne protège pas contre toutes les formes de virus et donc contre tous les cancers. Dans les cas où il fonctionne, nous n’avons pas encore le recul pour savoir s’il est valable plus de cinq ans. Nous n’avons pas de recul non plus quant aux effets indésirables et à une réelle diminution de mortalité par ce cancer. Ce qui est sûr, c’est qu’il réduit le nombre de cancer du col de l’utérus.

GAGL : On nous dit qu’il est efficace avant tel âge, et avant ou dans l’année qui suit les premiers rapports, cette publicité est plutôt orientée hétéro, qu’appellent-ils rapports sexuels?

Dr LW : Effectivement elle est orientée hétéro, je n’en sais pas plus.

GAGL : En parlant de prévention, se faire suivre a un rôle préventif vis à vis du cancer du sein, quels sont les contrôles à effectuer, à quelle fréquence?

Dr LW : L’idéal, c’est un examen par an, consulter dès que l’on a un doute! Bon à savoir : on constate une explosion du nombre de cancers à partir de cinquante ans, mais on en diagnostique aussi chez des femmes jeunes.

GAGL : Autopalpation : pourriez-vous nous donner quelques conseils?

Dr LW : Cette pratique n’est plus à la mode : certains seins sont plus difficiles à examiner que d’autres, elle a donc surtout généré des angoisses injustifiées…

Nous en resterons là cette fois, mais nous nous retrouverons bientôt pour de nouvelles aventures, avec d’autres sujets, qui concernent aussi les garçons, comme la procréation assistée et l’homoparentalité.

Interview réalisée avec l’aimable participation d’Emilie, Lucile et Noëlle.

*IST : Infection sexuellement transmissible

Informations utiles :

planning familialLe Planning Familial est une association féministe qui a pour vocation d’apporter une aide aux femmes dans le cadre de leur sexualité.

Le planning d’Orléans la Source accueille les femmes qui aiment les femmes sans a priori, pour un petit renseignement, une conversation avec un médecin, une consultation gynécologique… Vous pouvez même vous y faire suivre régulièrement.

Les services qu’il propose, ses coordonnées et autres renseignements pratiques sur son site web :

site internet : http://www.planning45.org

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    Article La Rep' - copie30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n