BROCHURE : Gays vivant avec le VIH

Rédigé par Romain le 22 - juillet - 2011 Commentaires fermés sur BROCHURE : Gays vivant avec le VIH

Une brochure pour les gays vivant avec le VIH et leur(s) partenaire(s) est éditée par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), en collaboration avec plusieurs associations de lutte contre le sida.

Dans cette brochure, pas de recette miracle, mais des informations, des témoignages et des ressources pour vous aider à mieux vivre votre sexualité, en connaissant les risques et les moyens de vous protéger.

Le sexe (toucher, lécher, sucer, pénétrer…) et, plus largement, la sexualité (amour, désirs, fantasmes…), ça peut être très agréable. Et en plus, c’est bon, pour être bien dans son corps et dans sa tête. Ça participe à l’ensemble de sa santé et de sa qualité de vie. C’est pourquoi il est important de prendre soin de sa santé sexuelle, comme on prend soin de son corps, de son mental, de son alimentation ou de son sommeil.

 

Prendre soin de sa santé sexuelle, ça veut dire quoi ?
C’est d’abord avoir une sexualité épanouissante : être à l’écoute de ses besoins ; connaître son corps, ses désirs, les pratiques avec lesquelles on se sent à l’aise ; vivre pleinement et partager avec son ou ses partenaires les moments de plaisir.

C’est aussi prendre soin de sa santé et de celle de son (ses) partenaire(s) : prendre avec lui les précautions nécessaires pour éviter la transmission du VIH ; être vigilant (et se faire dépister régulièrement et aussi souvent que nécessaire) vis-à-vis d’autres infections que l’on peut attraper et transmettre lors de rapports sexuels ; prendre régulièrement (si l’on en suit un) son traitement antirétroviral.

Et concrètement, comment on fait, dans la vraie vie ?
Quand on est confronté au rejet ? Quand il peut être difficile de dire sa séropositivité à son / ses partenaire(s) ? Quand, pour être plus proche de l’autre ou pour avoir plus de plaisir, on a envie de ne pas utiliser de préservatif ?

Téléchargez la brochure :

 

Votez pour cet article :

Le réseau HEPSILO et le GAGL se rapprochent dans l’action

Rédigé par Romain le 13 - juin - 2011 Commentaires fermés sur Le réseau HEPSILO et le GAGL se rapprochent dans l’action

Comme vous le savez, les contaminations par le VIH en milieu gay sont toujours aussi fréquentes et leur nombre ne baisse pas malgré des années de prévention et des messages relayés par tous les médias.
Nous pensons qu’il est temps de revoir les moyens de prévention et les moments et les lieux de cette prévention.

La commission Santé du GAGL45 vous propose donc d’en parler avec le Dr Thierry Prazuck, président de HEPSILO (Réseau ville Hôpital Hépatites Sida Loiret) et chef du service de Maladies Infectieuses au CHR d’Orléans.
Dr Prazuck développera les nouveaux moyens de prévention (traitement pré exposition, traitement post-exposition, tests rapides, etc.).
Vous pourrez lui poser toutes les questions dans une ambiance décontractée à partir de 20h, le jeudi 16 juin au 28 bis.

Soucieux de nous rapprocher de nos partenaires et d’augmenter l’efficacité de nos actions, nous signerons une convention avec HEPSILO pour l’organisation conjointe d’actions de prévention, de la formation et la mise en place d’études pour améliorer la prévention.
Cette signature aura lieu avant le débat à 19h30 au 28Bis en présence de la presse et de nos amis et partenaires.

Un verre de l’amitié clôturera cette soirée vers 21h30.

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 20h
Centre LGBT 28 bis rue Sainte Anne

Votez pour cet article :

L’InVS lance son enquête Presse Gays et Lesbiennes 2011

Rédigé par Romain le 16 - mai - 2011 Commentaires fermés sur L’InVS lance son enquête Presse Gays et Lesbiennes 2011

Voici plus de 25 ans, la première enquête presse gay étudiait, de manière innovante, les modes de vie et les comportements préventifs face au VIH des lecteurs du magazine Gai Pied. Aujourd’hui, grâce à l’implication de nombreux sites internet identitaires, l’Institut de veille sanitaire (InVS) renouvelle cette enquête auprès des hommes et, pour la première fois, auprès des femmes.

L’Enquête Presse Gays et Lesbiennes 2011 s’adresse aux homo et bisexuel-le-s, aux femmes et aux hommes ayant des relations sexuelles avec des personnes de même sexe.
Elle se propose aussi d’enquête, en moins de 40 minutes,  sur les modes de vie au travail en fin d’enquête. Ce dernier volet est sous la responsabilité scientifique et technique du Centre d’Etude des Politiques Economiques de l’Université d’Evry (EPEE).

Le questionnaire est en ligne du 16 mai au 15 juillet 2011. L’Enquête Presse Gays et Lesbiennes 2011 est maintenant terminée.

Le GAGL 45, membre de la Fédération LGBT, est l’un des partenaires associatifs de de l’InVS et vous invite à y participer.

Votez pour cet article :

Semaine Européenne de la Vaccination 2011 : On se vaccine !

Rédigé par Administrateur le 31 - mars - 2011 Commentaires fermés sur Semaine Européenne de la Vaccination 2011 : On se vaccine !

Dans le carde de la semaine européenne de la vaccination, le Groupe action gay et lesbien Loiret s’implique en proposant, en partenariat, avec le CHR d’Orléans, aux personnes LGBT de s’informer, et de mettre à jour gratuitement leur carnet de vaccinations.

Il vous sera possible de faire pratiquer les vaccins manquant et plus particulièrement celui de l’Hépatite B. Ce virus se transmet par relation sexuelles. Se faire vacciner contre l’hépatite B apporte un bénéfice réel aux gays. Que l’on soit en couple ou non, séropositif ou séronégatif au VIH, que l’on pratique le safer sex ou pas, il serait dommage de ne pas profiter de la protection qu’offre la vaccination contre une maladie dont les conséquences peuvent être très graves.

Prélèvement le jeudi 21 avril 2011 de 18h à 20h
Les résultats de la prise de sang et la première injection de vaccin, le jeudi 28 avril 2011

La vaccination en 3 injections : Comment cela se passe ?

1 – Lors de la première consultation, un prélèvement sanguin est effectué dont le résultat sera remis lors de la seconde consultation. Ce prélèvement sanguin a pour but d’identifier les individus qui seraient déjà « porteur du virus » de l’hépatite B.

2 – Lors de la seconde consultation de vaccination, tu reçois une première injection qui n’entraîne le plus souvent aucun effet secondaire. Tu peux ressentir parfois une douleur, et un sentiment de raideur à l’endroit de la piqûre mais ces désagréments de courte durée n’ont aucune gravité et ne doivent pas t’inquiéter.

3 – La seconde injection intervient un mois après la première.
4 – La dernière six mois après la première.

Après trois injections, 95 % des personnes sont efficacement protégées contre l’hépatite B. La vaccination protège pendant de très longues années. Néanmoins, il est recommandé de faire tous les 5 ans un dosage des anti-corps du vaccin pour savoir si la protection est toujours assurée.

 

Plus d’infos sur hepatites-info-service.org

Votez pour cet article :

Festival d’un bord à l’autre : édition 2011

Rédigé par Administrateur le 31 - janvier - 2011 Commentaires fermés sur Festival d’un bord à l’autre : édition 2011

L’association CINÉ MUNDI & le festival D’un Bord à l’Autre nous donnent rendez vous, à Orléans, le week-end du 30 septembre, 1er & 2 octobre 2011 pour sa prochaine édition de films LGBT qui aura pour thème :  Sport & Homosexualité

site internet : festivaldunbordalautre.com

Votez pour cet article :

180.000 européens répondent à une enquête sur la sexualité entre hommes

Rédigé par Romain le 7 - décembre - 2010 Commentaires fermés sur 180.000 européens répondent à une enquête sur la sexualité entre hommes

Premiers résultats d’une enquête de grande envergure sur le territoire européen sur la sexualité entre hommes.

Un groupe international de chercheurs et de professionnels de la santé d’instituts de Santé Publique, d’universités et d’associations travaillant sur les questions du VIH, de la santé et des droits des homosexuels dans 31 pays d’Europe ont initié une enquête de grand envergure sur le territoire européen afin de mieux cerner les modes de vie, la vie sexuelle, les risques, la prévention et l’utilisation des structures de soin.

Plus de 180.000 hommes gays, bisexuels, et autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH ou MSM) ont rempli le questionnaire, entre le 4 juin et le 31 août 2010,  faisant d’EMIS la plus large étude jamais réalisée sur la sexualité entre hommes.

L’enquête est financée par la Commission européenne et soutenue par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC), par le Bureau régional européen de l’Organisation Mondiale de la Santé, par de nombreuses organisation et associations en France (Institut de veille sanitaire (InVS), AIDeS, Act Up Paris, Sida Info Service, Le Kiosque, The Warning)  et de nombreux sites internet homosexuels partenaires.

Les premiers résultats de cette enquête sont consultables en téléchargement :

Votez pour cet article :

Débat : vivre avec le sida aujourd’hui

Rédigé par Romain le 13 - novembre - 2010 1 COMMENTAIRE

Le collectif orléanais de lutte contre le sida vous propose une soirée débat  dans le cadre des Cafés des Droits de l’Homme pour présenter la journée mondiale de lutte contre le sida et commémorer celles et ceux qui nous ont quitté.

Nous ferons le point sur la pandémie du virus VIH Sida en France et dans le Monde, …

Les associations Planning Familial, ASUD, HEPSILO, AIDES et GAGL 45 apporteront leur témoignages après la projection d’un micro-trottoir « VIH »

Mercredi 1er décembre 2010 à 19h30

Cinéma Les Carmes
Délicat’ & Scène (café en sous-sol)
Rue des Carmes à Orléans

Entrée gratuite

Votez pour cet article :

Agression à Orléans : un procès en appel pour statuer sur la circonstance aggravante

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 25 - octobre - 2010 Commentaires fermés sur Agression à Orléans : un procès en appel pour statuer sur la circonstance aggravante
COMMUNIQUE DE PRESSE DU GAGL45 du 24 octobre 2010 à propos de l’audience en appel dans l’affaire de l’agression d’un homosexuel en août 2007

La nuit du 4 au 5 août 2007, Etienne* s’est fait rouer de coups sur un lieu de rencontres gay par une dizaine de jeunes hommes. Grâce à la présence d’esprit d’un témoin qui a relevé les numéros de plaque de la voiture des agresseurs, ceux-ci ont été retrouvés. Trois ont été inculpés dont un mineur au moment des faits. Aucune insulte n’a été proférée sur les lieux.
Une première audience, devant le Tribunal pour enfants, a eu lieu le 11 avril 2009. Le mineur au moment des faits a été reconnu coupable d’agression en réunion à caractère homophobe et condamné à 4 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve. Il n’a pas fait appel de ce jugement.
Une deuxième audience a eu lieu le mardi 3 novembre 2009 qui devait déterminer la responsabilité et le rôle des deux autres agresseurs impliqués. Lors de cette audience, les agresseurs ont reconnu les faits de violence en réunion et ont adopté une ligne de défense qui nie le caractère homophobe de leurs actes. Les agresseurs ont été reconnus coupable d’agression en réunion, le caractère homophobe n’a pas été retenu par le juge. Le Parquet a fait appel de ce jugement dès le lendemain.
Le mardi 2 novembre 2010, aura lieu l’audience en appel qui devra statuer sur la circonstance  aggravante d’homophobie.
Depuis le début, le Groupe Action Gay et Lesbien Loiret a soutenu Étienne dans le combat pour la reconnaissance de cette circonstance aggravante qui a été retenue en mai 2009 lors de l’audience jugeant le mineur devant le Tribunal pour enfants. Ces deux jugements sont contradictoires pour les mêmes faits.
C’est tout l’objet de ce procès en appel qui est de démontrer qu’une bande de jeunes hommes qui s’organise pour aller agresser des homosexuels, sur un lieu connu par eux comme étant un lieu de rencontres homosexuelles sont, de fait, dans une agression à caractère homophobe. La défense des jeunes agresseurs en première audience s’était appuyée sur le fait qu’aucune insulte n’avait été proférée.
Etienne et le GAGL45 craignent que la décision du caractère homophobe de cette agression ne soit pas retenue. En effet, ce pourrait être un message préjudiciable à la lutte contre l’homophobie. Il suffit de ne rien dire et on peut taper sur des homosexuels en risquant un minimum de condamnation. Nous pensons que le fait de ne pas dire d’insultes ne peut en aucun cas les disculper de la circonstance aggravante.
Cette question dépasse le simple soutien communautaire, c’est l’ensemble de la société qui doit être interpellée par ces agressions et leurs jugements.
Depuis maintenant plus de trois ans, la victime vit avec ce souvenir. C’est un traumatisme important qui fait toujours l’objet de suivi médical.
Dernière minute du 3 novembre: l’audience n’a pu avoir lieu par défaut de convocation de l’ensemble des agresseurs, elle est donc renvoyée au 4 janvier 2011. A suivre …
* le prénom a été changé
Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n29215_1508004658766_1193805578_31489982_5779935_n