Vous êtes dans la catégorie ‘Rencontres & débats’

Semaine contre l’homophobie et la transphobie

Rédigé par Anthony le 2 - mai - 2013 Commentaires fermés sur Semaine contre l’homophobie et la transphobie

 

Le vendredi 17 mai 2013 est la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. A cette occasion, une semaine de rencontres, de spectacles, de films et de débats est organisée du 15 au 23 mai car il est important de lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Le GAGL45 est ainsi partenaire du Centre Dramatique National d’Orléans, du Théâtre d’Orléans (la Scène Nationale) et d’Emmetrop.

Cette année, le débat politique a libéré des propos et des actes homophobes touchant de nombreuses personnes. Cette semaine sera un acte militant et nous espérons qu’elle apportera des réponses à celles et à ceux qui se sont senti blessés.

inter

Au programme :

15/05/2013

Soirée lecture : Lecture par Denis Lachaud d’un extrait de son roman « Le vrai est au coffre » puis débat.

18h30 , Théâtre d’Orléans, Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

17/05/2013

Film : Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre de Valérie Mitteaux, de 18h à 19h.

Débat : Questions de genres animé par l’association Emmetrop avec l’artiste Fabrice Neaud, de 19h à 20h.

Théâtre d’Orléans (salle Vitez et salle Touchard), Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

18/05/2013

Kiss-in : Pour s’embrasser amoureusement ou simplement amicalement contre l’homophobie.

17h30 (Début 15h avec un stand d’information), Place de la République, Orléans

Vernissage de l’exposition de planches de Fabrice Neaud avec l’artiste, exposition du 18 au 24 mai.

18h30, Espace « Tube » du Théâtre d’Orléans, Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

Spectacle Vortex

20h30, Théâtre d’Orléans, Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

Soirée rencontre avec Phia Ménard (Vortex) et Scott Turner Schofield (La Faculté) et Stéphanie Nicot, présidente de l’Association Nationale Transgenre.

21h30, Théâtre d’Orléans, Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

 

20/05/2013

Rencontre avec Eric Verdier. Il est psychologue et psychothérapeute. Il est chargé de mission à la Ligue des Droits de l’Homme. Il est co-auteur de « Homosexualités et suicide » et de « Petit manuel de gayrilla à l’usage des jeunes ».

Nous organisons une rencontre autour de la question : « Pourquoi faire de la prévention du suicide et lutter contre l’homophobie en milieu scolaire ? » Nous essaierons de comprendre comment l’homophobie, spécialement présente chez les jeunes, a des effets destructeurs pour tous ceux qui perçoivent leur attirance sexuelle comme  » différente « , mais aussi pour ceux qui se trouvent stigmatisés.

18h30, 28bis rue Sainte-Anne, Orléans

 

21/05/2013

Film « Laurence Anyways » de Xavier Dolan. Histoire d’un couple où question de genre et amour s’entremèlent.

19h, Cinéma Les Carmes, 7 rue des carmes, Orléans

23/05/2013

Spectacle « La Faculté ». Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

19h30, Théâtre d’Orléans, Boulevard Pierre Ségelle, Orléans

 

Pour finir cette semaine,

nous vous proposons de participer

à la Marche des Fiertés à Tours

le 25 mai 2013 à 14h, face au château.

Télécharger le programme

Votez pour cet article :

Quinzaine pour l’Egalité, cinéma les Carmes – Orléans

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 9 - janvier - 2013 Commentaires fermés sur Quinzaine pour l’Egalité, cinéma les Carmes – Orléans

flyer A5 -2_web Quinzaine Egalité 2013

Le cinéma les Carmes programme les films suivants dans le cadre de la Quinzaine pour l’Egalité en partenariat avec les associations: AIDES, ASUD, A DOMICILE45, HEPSILO et Planning Familial ainsi que Ciné Mundi et le Festival D’un Bord à l’Autre :

SUR LE CHEMIN DES DUNES

KYSSMIG

LA PARADE, avant-première le mardi 15 janvier à 20h avec un débat organisé par Ciné Mundi en présence de Dorothée DELAUNAY, membre de la commission LGBT d’Amnesty International.

LES INVISIBLES, mercredi 9 janvier 21H00,  jeudi 10 à 17H50, vendredi 11 à 13H50, dimanche 13 à 20H00, lundi 14 à  17H30

samedi 12 janvier à 22H00 avec un Pot d’accueil organisé par le GAGL45, Centre LGBT Orléans à l’espace Délicat & Scène à 21h.

Pour le reste de la quinzaine voir la programmation .

 

 

 

Votez pour cet article :

Rama Yade à Orléans, nous sommes là !

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 14 - juin - 2008 2 COMMENTAIRES

Hier, à l’Auditorium des Beaux Arts, Rama Yade (secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme et aux Affaires Etrangères), qui commence son « Tour de France des Droits de l’Homme », a souhaité que le GAGL soit invité parmi les nombreuses associations qui travaillent ici et ailleurs sur les thèmes des droits humains.

Vincent, Noëlle et moi nous sommes donc rendus à ce « rendez vous citoyen ».
En introduction, Monsieur Grouard salue la détermination de la ministre dans ses combats puis lui passe la parole. Rama Yade énonce très clairement ses deux priorités dans le cadre de la Présidence Européenne de la France qui commence le 1° juillet: la lutte contre les violences faites aux femmes et la lutte contre l’homophobie.
Puis les associations sont conviées à poser des questions. la plupart des questions portent sur les relations internationales de la France, les problèmes de l’Afrique, du Tibet, etc.
Quand notre tour arrive, Je pose la question de la reconnaissance de la Journée Mondiale de lutte contre l’homophobie , les moyens mis en oeuvre pour célébrer cette journée et les moyens de faire de la prévention en région, par exemple en rentrant en milieu scolaire. Sa réponse est très claire et forte de conviction. Elle affirme la reconnaissance officielle de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie par le gouvernement français. Elle annonce que la France portera une déclaration au niveau des Nations Unies pour demander la dépénalisation de l’homosexualité dans le Monde. Elle n’a pas répondu sur le niveau local.

On ne peut que se réjouir devant ces annonces qui peuvent nous laisser de l’espoir quant à l’avancée de la reconnaissance de nos droits dans le Monde et surtout pour « arriver à sauver des vies » comme le dit la ministre qui exprime fortement « qu’il est inadmissible que l’orientation sexuelle puisse entraîner une condamnation à mort », à voir maintenant si ces déclarations sont suivies d’effet…

On peut en douter quand, par deux fois, deux ministres se sont engagés à retirer l’exclusion des homosexuels concernant la transfusion sanguine, et deux ans après, la situation n’a pas bougé à l’Etablissement Français du Sang (voir communiqué de sos homophobie).
Restons donc vigilants, mobilisés et solidaires .

Votez pour cet article :

Le droit de ne pas se cacher au travail ou dans les conditions d’accès au travail est un droit important, car c’est un droit de la personnalité ; c’est à dire que ce droit tient autant à l’individu qu’à son existence économique et sociale.

Or le code civil, le droit du travail ou le statut de la fonction publique ne règlent pas tout !

Pourtant :
Le code civil prévoit (article 9) : « chacun a droit au respect de sa vie privée »
La loi du 31 décembre 1992 admet : « les faits relatifs à la vie privée du salarié ne peuvent justifier une décision de refus à l’embauche »
Le code du travail précise (article L122-35) : « les libertés du travailleur ne sauraient être diminuées arbitrairement »

Mais les manifestations de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle au travail sont encore présentes et revêtent plusieurs formes :

Refus d’emploi, licenciement, absence de promotion,
Harcèlement : plaisanteries, insinuations, ragots, outing, insultes et brimades…,
Avantages refusés au partenaire du même sexe,
Auto-exclusion des Gays et des lesbiennes de certains emplois.

Il en résulte une autocensure des gays et des lesbiennes, engendrée par l’homophobie passive des structures et des acteurs professionnels ; cette autocensure, ces harcèlements et autres brimades peuvent engendrer un mal-être, une dévalorisation de l’image de soi, stress et dépression, qui sont des déterminants de la santé gay.

Le droit de ne pas se cacher en général, et le droit de ne pas se cacher au travail en particulier, c’est le droit à la visibilité. Celui-ci peut être entendu comme un double droit. Le droit d’être égal dans la loi avec tous les autres citoyens, et celui d’être égal par la loi en cette période où l’égalité n’est pas encore obtenue dans tous les domaines. Le droit à la visibilité peut également faire passer l’homosexualité de la tolérance acceptée à la reconnaissance… le droit à la visibilité est une composante essentielle de la santé gay !

Pour en parler, pour s’informer sur les droits et les devoirs des salariés et des employeurs, sur les mesures de protection juridique, pour connaître ce qui est fait et réfléchir sur ce qu’il reste à faire,Le GROUPE ACTION GAY ET LESBIEN LOIRET organise une conférence débat le

vendredi 23 novembre 2007, à 20 h 30
à la Médiathèque d’Orléans (Place Gambetta)

avec Philippe CHAULIAGUET, président de l’association COMIN-G, Membre du Collectif Homoboulot et Michel NAVION, avocat, Secrétaire-général de l’association SOS HOMOPHOBIE

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n29215_1508004658766_1193805578_31489982_5779935_n