Vous êtes dans la catégorie ‘Lutte contre l’Homophobie’

Un mot de David et de son ami.

Rédigé par Romain le 20 - avril - 2006 1 COMMENTAIRE

Bonjour à tous,

Je m’appelle David, je suis l’une des deux victimes de l’agression homophobe, et je m’adresse en mon nom ainsi qu’en celui de mon ami.

Nous tenions à vous remercier personnellement, pour vos messages de soutien qui nous vont droit au cœur, pour vous être déplacés massivement à la comparution immédiate, et pour tous les autres qui n’ont pu se déplacer, mais qui étaient auprès de nous par la pensée.
La détention provisoire des deux agresseurs est un réel soulagement pour nous deux, bien que nous ayons toujours à l’esprit qu’aucun jugement n’ait encore été effectué, ni aucun verdict prononcé.

Le fait de nous sentir entourés est une chose qui nous permet de tenir le coup, et pour cela, nous tenions à vous dire un grand merci à tous.

Bien amicalement à toutes et à tous,

David

Votez pour cet article :

Cher(e)s adhérent(e)s et sympathisant(e)s,

De nombreux membres du Groupe Action Gay Lesbien Loiret, de nombreux partenaires associatifs du GAGL étaient présents à l’audience publique où comparaissaient les agresseurs.

Les agresseurs, comme la loi les y autorise, ont demandé un renvoi de l’audience.

Il a donc été débattu d’une détention provisoire en attendant le procès le

vendredi 12 mai 2006 à 14h
au tribunal correctionnel d’Orléans (46, rue de la Bretonnerie)

Après les plaidoiries, la détention provisoire a été prononcée par le Juge jusqu’au 12 mai pour « éviter le risque de réitération d’actes à caractère violent », et « le risque d’intimidation des plaignants ».

Le GAGL continue de protéger et de soutenir les agressés en se portant partie civile officiellement. Le GAGL gère le dossier avec Maître PALADINO et les plaignants.

Le Président s’est exprimé seul, à la demande des plaignants, devant la presse locale et nationale en rappelant la position et le rôle de l’association dans cette affaire.

Votez pour cet article :

Appel : Tous au tribunal d’Orléans

Rédigé par Romain le 19 - avril - 2006 1 COMMENTAIRE

Cher(e)s adhérente)s et sympathisant(e)s,

Les victimes sont passées ce soir en confrontation avec leurs agresseurs à l’hôtel de Police. Madame le Procureur a décidé de poursuivre les agresseurs en comparution immédiate demain, le jeudi 20 avril 2006 à 14h en audience publique , au tribunal d’Orléans (rue de la Bretonnerie)

Le GAGL Loiret se porte partie civile auprès des agressés.

Toutes les personnes qui peuvent se libérer sont invitées à venir les soutenir.

Plus on sera nombreux, plus le message sera fort.
Vous pouvez continuer à les encourager avec vos messages de soutien en postant vos commentaires.

Votez pour cet article :

Ce dimanche 16 avril 2006, aux alentours de 15h45, deux homosexuels ont été agressés dans la rue, près de place d’Arc à Orléans, où ils attendaient leur bus.
Cette agression a été définie par les services de police comme suit :
« Violences volontaires aggravées en réunion, en raison de l’orientation sexuelle de la victime. »

Le Groupe Action Gay et Lesbien – Loiret dénonce fermement ce comportement inacceptable, se porte partie civile auprès des deux victimes, et veillera à ce que cet acte ne reste pas impuni.

En outre, le GAGL, soutenu dans sa démarche par plusieurs acteurs de la communauté homosexuelle, dont SOS Homophobie et le magazine TÊTU, réaffirme qu’un(e) homosexuel(le) est un(e) citoyen(ne) qui, face à toute violence gratuite, n’hésitera plus dorénavant à faire valoir ses droits en portant plainte et en demandant réparation.

En tant qu’association d’homosexuel(le)s, le GAGL a mis en place, par l’intermédiaire de son site, un réseau de soutien et d’aide aux deux victimes.

Votez pour cet article :







PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos