Vous êtes dans la catégorie ‘Journée Mondiale’

IDAHO : journée mondiale de lutte contre l’homophobie 2009

Rédigé par Denis LEFEVRE, le 11 - mai - 2009 Commentaires fermés sur IDAHO : journée mondiale de lutte contre l’homophobie 2009

idaho-homophobieLa Journée Mondiale de lutte Contre l’Homophobie a lieu chaque année le 17 mai. Cette journée a été reconnue officiellement par l’Etat français en 2008. C’est l’occasion pour le Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret de rappeler que la situation reste problématique dans notre département.

Les témoignages recueillis au Centre LGBT du 28 bis, rue Sainte Anne montrent que des personnes homosexuelles et transgenres souffrent et ont des difficultés à vivre sereinement à cause de ces actes de discrimination. Cela se manifeste de plusieurs manières: propos homophobes, insultes, vexations, mise à l’écart, violences physiques dans les différents lieux de vie: dans leur famille, au travail, dans le voisinage, sur des lieux de rencontre ou dans la rue.

Nous recevons régulièrement des jeunes qui sont dans des situations très difficiles et se sentent déprimés parce que leur entourage n’arrive pas à faire le chemin de l’acceptation de ce qu’ils sont. Ce rejet a de fortes conséquences sur le moral des jeunes et entraîne souvent l’échec scolaire. Cela peut malheureusement aller jusqu’au suicide.


Nous rappelons fortement que le fait d’être homosexuel n’est ni une faute, ni une maladie, ni un délit. C’est une composante de la personnalité. Le nombre de personnes homosexuelles est stable dans toutes les sociétés et à toutes les époques de l’humanité.

Nous appelons donc les pouvoirs publics à se saisir de façon volontariste de cette journée pour en faire une cause nationale et un axe de prévention pour le bien-être des jeunes.

En local, le Groupe Action Gay et Lesbien du Loiret organise des Interventions en Milieu Scolaire depuis maintenant 2 ans pour porter ces messages et donner la parole aux jeunes sur ces questions. Récemment, l’association a obtenu l’Agrément de l’Education Nationale qui va permettre de développer encore ces activités essentielles pour construire avec les jeunes une société plus respectueuse des différences, quelles qu’elles soient. Nous nous réjouissons de cette avancée et de la prise de conscience de la communauté éducative sur ces questions.

Pour marquer cette journée Mondiale de Lutte contre l’Homophobie, nous vous invitons à nous retrouver lors d’une projection exceptionnelle du film « Harvey Milk » au Cinéma Les Carmes, le jeudi 14 mai à 20 heures.
Le film retrace l’histoire d’Harvey Milk, cet homme politique, probablement le premier, qui s’est affiché ouvertement gay, et a combattu pour les idées que nous portons encore. Il l’a payé de sa vie. Le film est magnifique et son interprétation a été saluée unanimement.
La projection du film sera suivie par un débat avec Jean Paul ROUGERON qui est représentant de la Commission LGBT d’AMNESTY INTERNATIONAL France.

Votez pour cet article :

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie en 2009

Rédigé par Romain le 29 - mars - 2009 Commentaires fermés sur Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie en 2009

louis-georges-tinSelon une opinion largement répandue, l’homosexualité serait aujourd’hui plus libre que jamais : partout présente et visible, dans la rue, dans les journaux, à la télévision, au cinéma, elle serait même tout à fait acceptée. Pour l’observateur un peu plus attentif, la situation est globalement bien différente. A vrai dire, le XXe siècle a sans doute été une des périodes les plus violemment homophobes de l’Histoire. L’homosexualité est partout discriminée ; dans quatre-vingts Etats au moins, les actes homosexuels sont condamnés par la loi et dans 7 pays, la peine de mort peut être effectivement appliquée. Les personnes Trans, qui vivent leur identité de genre différemment de leur sexe d’origine, sont partout humiliées, condamnées, souvent sujettes à des violences verbales et physiques.

C’est pourquoi en 2005, Louis-Georges Tin, qui avait dirigé en 2003 le Dictionnaire de l’homophobie aux PUF, a lancé cette Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Elle est célébrée chaque année le 17 mai, car c’est le 17 mai 1990 que l’OMS a supprimé l’homosexualité de la liste des maladies mentales, et nous souhaitons qu’elle fasse de même pour ce qu’elle nomme le « transsexualisme ». Cette Journée IDAHO est célébrée de fait dans plus de 50 pays à travers le monde, et elle est reconnue officiellement par le Parlement européen, la Belgique, le Royaume-Uni, la France, le Mexique, le Costa-Rica, etc.

Chaque année depuis 2005, autour du 17 mai, des centaines d’actions s’organisent, expositions, conférences, projections de films, manifestations, etc. À l’occasion de la Journée IDAHO 2005, la Chine, le Congo et la Bulgarie ont connu leurs premières manifestations publiques gaies et lesbiennes. Dans chacun de ces pays, il s’agissait d’événements historiques. En 2006, le Comité IDAHO a été coorganisateur de la première Pride de Moscou.

En 2006, également, le Comité IDAHO a lancé une pétition en faveur de la dépénalisation universelle de l’homosexualité. Cette pétition a été soutenue par de nombreuses associations internationales comme l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) ou la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme), mais aussi par de nombreuses personnalités à travers le monde: plusieurs Prix Nobel (Desmond Tutu, Elfriede Jelinek, Dario Fo, José Saramago, Amartya Sen), de grands intellectuels (comme Noam Chomsky ou Judith Butler), des artistes de renom (comme Victoria Abril, Meryl Streep, Cyndi Lauper, David Bowie, Elton John etc.), des personnalités politiques (comme Ségolène Royal, Jacques Delors, ancien président de la commission européenne, ou Thomas Hammarberg, commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe). Le 18 décembre 2008, faisant suite a l’appel lancé en 2006 par le Comité IDAHO, le gouvernement français a présenté une déclaration à l’Assemblée générale de l’ONU, texte signé par 66 pays, qui appellent à la dépénalisation universelle de l’homosexualité. Ce fut une première historique.

idaho-homophobiePour l’année 2009, la campagne IDAHO porte sur la transphobie, et c’est pourquoi nous avons élaboré un Appel contre la transphobie et pour le respect de l’identité de genre, avec le soutien de Transgender EU, réseau européen, et de Gender Dynamix, réseau sud-africain. En effet, partout dans le monde, les personnes qui vivent leur identité de genre en dehors des normes en vigueur, transsexuels, travestis, transgenres, etc. sont confrontées aux violences, abus, viols, tortures et crimes de haine. Les premières semaines de l’année 2009 ont déjà été marquées par plusieurs meurtres de femmes trans, assassinées au Honduras, en Serbie et aux États-Unis. Les hommes d’origine trans eux aussi sont victimes de crimes de haine, de préjugés et de discriminations bien qu’ils soient souvent « invisibles » aux yeux de la société.

Louis-Georges Tin
Président du Comité IDAHO

Votez pour cet article :

idaho journée mondiale de lutte contre l'homophobie

harvey-milk_afficheDans le cadre de la journée Mondiale contre l’homophobie du 17 mai 2009, le Groupe action gay et lesbien loiret vous propose une projection  du film Harvey Milk suivie d’une rencontre avec Jean-Paul Rougeron, président de la commission LGBT d’Amnesty International pour débattre à l’issue du film.

Cinéma les carmes, 7 rue des Carmes
jeudi 14 mai 2009 à 20 h

Lire notre communiqué de Presse qui appelle les pouvoirs publics à se saisir de façon volontariste de cette journée pour en faire une cause nationale et un axe de prévention pour le bien-être des jeunes.

Le programme des actions en France et partout dans le monde : visitez le site IDAHO

REVUE DE PRESSE :


Votez pour cet article :

Journée mondiale de lutte contre l’homophobie reconnue par la France

Rédigé par Romain le 19 - mai - 2008 Commentaires fermés sur Journée mondiale de lutte contre l’homophobie reconnue par la France

D’après un communiqué de Presse de l’association GAYLIB, Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des droits de l’Homme a pris trois engagements majeurs au nom du Gouvernement français.

– Le Gouvernement reconnaît désormais officiellement la Journée internationale contre l’homophobie.

– Une initiative européenne appelant à la dépénalisation universelle de l’homosexualité sera portée devant l’Assemblée Générale des Nations Unies à l’occasion de la prochaine Présidence française de l’Union européenne.

– Enfin, Rama Yade s’est engagée à évoquer les cas d’homophobie constatés lors de ses déplacements à l’étranger.

Votez pour cet article :

Retour sur la journée mondiale de lutte contre l’homophobie

Rédigé par Romain le 18 - mai - 2007 Commentaires fermés sur Retour sur la journée mondiale de lutte contre l’homophobie
journee mondiale lutte contre homophobie
illustration : PatriC.

Tribune libre de Patrick :
Mercredi 16 mai 2007, en soirée,  j’ai participé à la distribution de flyers dans les rues et les bars d’Orléans. Cette distribution s’est déroulée dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie.Certains d’entre nous m’ont interpellé sur le risque que je prenais à aborder les gens dans la rue. J’ai eu l’impression que quelque part la peur s’est installée parmi nous. Certes, si celle-ci peut se justifier par la recrudescence d’actes homophobes, elle peut aussi avoir des effets pervers et néfastes.

J’ai la conviction que cette violence ne signifie pas pour autant que la société soit plus homophobe. Je pense que cette agressivité provient plutôt d’une partie de la population sensible à l’homophobie. Cette dernière est certainement engendrée par une souffrance sociale. Sous cette pression, certaines inhibitions ont disparu et ces individus n’hésitent plus à passer à l’acte.

S’il est indispensable d’être prudent, il faut relativiser car pour moi la peur est mauvaise conseillère. Elle risque de nous influer dans nos comportements sociaux au risque de nous couper petit à petit du reste de la société. Et comme chacun peut le comprendre le repli sur soi nourrit l’incompréhension et donc la discrimination.

Pour ma part je trouve qu’il faut renouveler ce type d’opérations et d’aller davantage vers les passants, dans la rue, comme j’ai essayé de le faire. En tout cas inclure cette action dans le cadre de l’opération « Tous égaux, tous différents » est une excellente idée car nous nous positionnons dans un cadre plus large qui est celui de toutes les discriminations. C’est un bon axe de communication car je pense que beaucoup de citoyens ont tous, quelque part, une bonne raison de se sentir discriminés pour des raisons très diverses.

J’ai discuté avec un groupe de 3 jeunes femmes qui semblaient bien intégrées. Elles ont tout de suite adhéré à mon discours car elles se sont senties concernées à différents niveaux selon leurs problématiques personnelles. L’une car elle était blonde, l’autre car elle était femme et la troisième car elle était d’origine maghrébine. Intéressant ! non ?

Patrick

Que vous a inspiré ce point de vue ? d’accord, pas d’accord ? Une autre manière de voir les choses…Réagissez et laissez votre commentaire !
Votez pour cet article :

tous egaux tous differentsDans le cadre de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, vous êtes tous invités à nous accompagner et à participer à la distribution de cartes postales, d’ autocollants et de badges « Tous différents, tous égaux » dans les rues et les bars du centre ville pour sensibiliser le public à l’acceptation des différences.

puce jaune Mercredi 16 mai 2007 à 19 h dans les rues du centre-ville d’Orléans.
Départ au Bar Le Pentagram, rue E.Dolet.

Découvrez la campagne «  Tous différents, tous égaux« , initiée par le Conseil de l’Europe, et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative en partenariat avec une vingtaine d’organismes
regroupant à la fois des ministères, des institutions publiques et des associations de jeunesse et de lutte contre les discriminations. 

fabrika pulsionA Orléans, toujours, les membres des ateliers adultes de la compagnie Fabrikapulsion feront une lecture libre du script de l’emission de Ménie Grégoire « l’homosexualité, ce douloureux problème ».
Cette emission a eu lieu le 10 mars 1971 et c’est dans sa foulée que s’est fondé le FHAR (Front homosexuel d’action révolutionnaire) en gestation depuis 1968.

Venez nombreux, nombreuses, rire, chahuter les protagonistes, écouter, réagir.

puce bleue jeudi 17 mai 2007 à partir de 20h30, 
Bar Le Pentagram, rue E.Dolet.

Votez pour cet article :

HomophobiePlus de 70 Etats dans le monde condamnent encore l’homosexualité, et dans une dizaine de pays, la peine de mort est la sanction prévue par la loi. Afin de lutter contre ce scandale légal, une pétition internationale vient tout juste d’être lancée. Elle a été initiée par Louis-Georges Tin, président du Comité IDAHO, qui coordonne chaque année autour du 17 mai la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie. Le titre de cette pétition est très clair : « Pour une dépénalisation universelle de l’homosexualité » ; le texte lui-même ne l’est pas moins, puisqu’il repose essentiellement sur les articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Les enjeux sont nettement posés : il s’agit d’aboutir à une résolution qui sera adressée aux Nations Unies dans les mois à venir.

Cette pétition est soutenu par de nombreuses associations internationales comme l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) et la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme), mais aussi par de nombreuses personnalités à travers le monde : 5 Prix Nobel (dont le prix Nobel de la paix Desmond Tutu), 10 Prix Pulitzer (parmi lesquels Edward Albee et Tony Kushner), des hommes politiques de haut vol (comme Jacques Delors, ancien président de la commission européenne, ou Thomas Hammarberg, commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe), de grands intellectuels comme Noam Chomsky ou Judith Butler, des artistes de renom comme Victoria Abril, Merryl Streep, Cyndi Lauper, David Bowie, Elton John, etc.

Interrogé sur cette question, Michael Cashman, président de l’Intergroupe gai et lesbien au Parlement européen, a déclaré : « les membres de l’intergroupe soutiennent cette initiative du Comité IDAHO de manière unanime. Nous espérons qu’elle ira loin, et qu’elle exercera une forte pression sur les Nations Unies. Nous invitons tous ceux et toutes celles qui soutiennent les droits fondamentaux à signer cette pétition, et à inviter leur entourage à en faire autant. »

Alice Nkom, l’avocate qui avait défendu avec brio les 11 jeunes gens arrêtés pour homosexualité au Cameroun l’année dernière a affirmé : « cette résolution suscite chez nous un immense espoir, et nous espérons que Louis-Georges Tin, le Comité IDAHO et tous leurs partenaires pourront aller jusqu’au bout de leurs projets. C’est un combat pour la liberté et pour les droits de l’Homme. »

La bataille s’annonce évidemment difficile, car de nombreux chefs d’Etat n’hésitent pas à justifier et à encourager les violences homophobes ; cependant, le Comité IDAHO compte sur la jurisprudence onusienne en la matière. En effet, en 1994, la commission des Droits de l’Homme avait condamné la Tasmanie qui considérait l’homosexualité comme un crime. A la suite de cela, la Tasmanie avait dû faire évoluer sa législation pour se mettre en conformité avec le droit international. Le but de cette pétition est donc d’obtenir que cette jurisprudence tasmanienne soit étendue à tous les autres pays pénalisant l’homosexualité. C’est donc un combat pour la liberté.

Signez et faites signer sur : www.idahomophobia.org

Votez pour cet article :

logo NRJradioVoici quelques extraits de l’interview de Denis Lefevre, Président du Groupe action gay et lesbien Loiret, répondant au micro de NRJ Orléans, le 17 mai dernier à l’occasion de la 2ème journée mondiale de lutte contre l’homophobie

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    Article La Rep' - copie30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n