Vous êtes dans la catégorie ‘Culture’

Grand Unisson 2012

Rédigé par Romain le 11 - juin - 2012 Commentaires fermés sur Grand Unisson 2012

Partenaire du Grand Unisson depuis plusieurs années maintenant, le Centre LGBT Orléans – GAGL 45 vous accueillera sur le festival de Saint Jean de la Ruelle pour répondre à vos questions, échanger tout le week-end du 16 et 17 juin 2012 de 19h30 à 23h.

Le programme est disponible ici

Page facebook : ici

Venez nombreux(-ses).

Votez pour cet article :

Un devoir de mémoire : la commémoration de la déportation

Rédigé par Pascal, Commission Culture le 24 - avril - 2012 Commentaires fermés sur Un devoir de mémoire : la commémoration de la déportation

Notre centre LGBT, GAGL45 participe aux commémorations officielles pour le souvenir de la déportation, moment tragique de l’histoire mondiale. C’est un jour de recueillement et nous devons honorer la mémoire de tous ceux qui furent les victimes de régimes totalitaires. La réalité  de la déportation impose le silence et le respect mais aussi l’impérieux devoir de promouvoir les « oubliés » de l’histoire, ceux à qui certains élus, contestent encore leur  destin effroyable.

Nous nous investissons dans ce devoir de mémoire pour que soit aussi vraiment reconnue la déportation pour fait d’homosexualité en France. Nous nous plaçons dans le sillon lancé en 2007 à Dijon par l’association LGBT Cigales qui s’intéressa à « la déportation pour motif d’homosexualité en France » sous la direction de Mickaël Bertrand. Le génocide ou « la solution finale » a traduit la nette volonté d’extermination des nazis, des fascistes, de tous les ennemis et de la démocratie et de l’acceptation des différences dans un monde  qui, pourtant,  semblait traduire son aspiration  au progrès et aux libertés. Notre centre LGBT, GAGL45 se saisit aussi de ce moment solennel pour annoncer son intention de s’investir dans un projet qui permettrait à nos adhérents, à nos sympathisants, aux citoyens de connaître la réalité historique d’une déportation  homosexuelle encore trop minorée, de pouvoir aussi s ‘interroger sur les raisons qui rendent encore aujourd’hui cette « visibilité » difficile.

S’emparer de l’histoire, c’est connaître un passé qui envahit  notre présent et qui  nous place dans l’obligation morale de rappeler la nécessaire égalité à laquelle tous les citoyens ont droit.

Nous invitons tous nos adhérents et sympathisants à participer aux cérémonies de la déportation ce dimanche 29 avril.

Déroulement des cérémonies : dès 9 heures, la cathédrale ; 10 heures, cérémonie à la synagogue ; 11 heures, dépôt de gerbes devant le monument des déportés, parc Pasteur ; 11 h 30, cérémonie au monument de la victoire.

Votez pour cet article :

WEEK-END à Nottingham

Rédigé par Pascal, Commission Culture le 15 - avril - 2012 Commentaires fermés sur WEEK-END à Nottingham

Samedi 7 avril, je sors du cinéma Les Carmes après avoir vu Week-end d’Andrew Haigh et en sachant qu’il me faudrait rendre « grâce » de cette histoire qui « embarque deux jeunes hommes anglais dans une histoire de sexe et de sentiments » (extrait de la critique de Télérama numéro 3246). Le cinéma permet à la fois de contenir le monde et de l’oublier, de s’enraciner et de s’évader et quand dans une parcelle de singularité, il parvient à atteindre l’universel, il nous étreint intensément.
Cette sensation tient avant tout au point de vue du cinéaste dans sa représentation de la rencontre. Peut-être conforté par le triomphe de l’individualisme de nos sociétés occidentales, il propose le face à face de deux êtres, deux hommes, deux homosexuels et il leur donne comme arme de séduction leur intimité, leur différence, à la fois source de rapprochement et d’éloignement. Andrew Haigh tente de « tutoyer l’inconnu » ( cf. le poète André du Bouchet), de faire surgir à la fois les forces et les fragilités humaines (la peur, le courage, l’égoïsme, le doute, le dépassement de soi…) pour mieux saisir les variations de l’amour et les abandons qu’il ordonne. La caméra d’Andrew Haigh isole principalement dans le décor d’un appartement mais aussi dans des bars, sur le quai d’une gare, dans une fête de famille…ces personnages, Russel (maître nageur) et Glen (artiste, étudiant), ces deux amants, ces deux amoureux. Read the rest of this entry »

Votez pour cet article :

Projection contre l’homophobie

Rédigé par Christel, Ciné Mundi le 11 - avril - 2012 Commentaires fermés sur Projection contre l’homophobie

Dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre l’homophobie, le festival D’un Bord à l’Autre (Association Ciné Mundi) organise une projection INÉDITE du documentaire : Ouganda, Au nom de dieu de Dominique Mesmin.

Synopsis : En Ouganda, un projet de loi prévoit l’emprisonnement à vie pour toute personne reconnue coupable d’homosexualité, et même la peine de mort dans certains cas. Ouganda : Au nom de Dieu suit et partage la vie d’Auf, un activiste gay de 26 ans obligé de se cacher. Sa vie a été détruite après que sa photo ait été rendue publique par un tabloïd.

Mardi 15 mai 2012 à 20h00
au cinéma Les Carmes (7, rue des Carmes à Orléans)

La projection sera précédée d’un pot d’accueil offert par le Centre LGBT Orléans – GAGL45 à partir de 19h15 dans l’espace Délicat&Scène.

Votez pour cet article :

Rencontre dédicace avec David Lelait-helo

Rédigé par Romain le 11 - avril - 2012 Commentaires fermés sur Rencontre dédicace avec David Lelait-helo

Le 5 mai prochain la librairie Passion Culture accueillera l’écrivain David Lehait-helo pour une rencontre dédicace à l’occasion de la sortie de son nouveau roman « C’était en mai un samedi ».

David Lelait-Helo est né à Orléans le 3 décembre 1971. Après des études de littérature et civilisation hispaniques à Montpellier, il enseigne l’espagnol. En janvier 1997, à 25 ans, il publie chez Payot son premier ouvrage, Evita, le destin mythique d’Eva Peron. Passionné d’art lyrique, il présente la même année une biographie de Maria Callas, Maria Callas, j’ai vécu d’art, j’ai vécu d’amour, traduite depuis en 7 langues.

Il délaisse alors l’enseignement pour faire ses débuts de journaliste. Il se consacre en particulier aux destins de femmes pour le magazine Gala puis collabore à Cosmopolitan, Nous Deux ou encore à Femmes d’Aujourd’hui et à Télé Moustique en Belgique. Read the rest of this entry »

Votez pour cet article :

André Téchiné ou l’affranchissement tranquille

Rédigé par Administrateur le 5 - avril - 2012 1 COMMENTAIRE

Vendredi 23 mars, GAGL 45 nous conviait, une nouvelle fois au 28 bis, pour une conférence sur l’inscription intime et romanesque dans le cinéma français du réalisateur André Téchiné animée par Pascal PUJOL.

Après avoir évoqué, lors de ses précédentes interventions, le parcours humain, littéraire ou artistique de François Mauriac, Jacques Demy et Barbara, Pascal continuait de tisser avec André Téchiné le lien qui unit des figures apparemment dissemblables et cependant toutes mues par l’impérieuse nécessité de dire. Mais, il s’agit bien aussi de se dire, dans une totale mise à nu comme Barbara, à pas secrets pour François Mauriac ou dans le vertige de la pulsion et la poursuite du rêve pour Jacques Demy. André Téchiné est peut-être comme un point de confluence serein et libre entre le désir de révéler le monde et le désir de se révéler à soi ou à l’autre. Read the rest of this entry »

Votez pour cet article :

Printemps lesbien à Orléans

Rédigé par Christel, Ciné Mundi le 25 - mars - 2012 Commentaires fermés sur Printemps lesbien à Orléans

A découvrir 2 films cette semaine sur Orléans :

  • Les adieux de la reine de Benoit Jacquot avec  Léa Seydoux,Virginie Ledoyen et la séduisante Diane Kruger en Marie Antoinette.

Synopsis : En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s’enfuient… Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu’elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu’elle vit à ses côtés.

Au cinéma Les Carmes – 7 rue Les Carmes (Orléans) à partir du 21/03

  • Bye bye Blondie de Virginie Despentes avec Emmanuelle Béart et Béatrice Dalle

Synopsis: Gloria et Frances se sont rencontrées dans les années 80. Elles se sont aimées comme on s’aime à seize ans : drogue, sexe et rock&roll. Puis la vie les a séparées, et elles ont pris des chemins très différents. Vingt ans après, Frances revient chercher Gloria…

Au cinéma Le pathé – Place de la Loire (Orléans) à partir du 21/03

 

 

Votez pour cet article :

Film : « Albert Nobbs » à découvrir

Rédigé par Christel, Ciné Mundi le 2 - mars - 2012 Commentaires fermés sur Film : « Albert Nobbs » à découvrir

A découvrir le  film Albert Nobbs  !!

Dans l’Irlande du XIXème siècle, une femme se fait passer pour un homme durant trente ans pour survivre.  Sous l’identité d’Albert Nobbs (rôle campé par une surprenante Glenn Close), elle travaille comme majordome dans un hôtel de Dublin.
La rencontre inopinée avec Hubert, femme qui elle aussi vit en homme, mais assume une vie de couple avec  une autre femme, va entraîner notre Albert vers une véritable affirmation d’une transidentité.

Au cinéma Les Carmes (Orléans)

Votez pour cet article :







VIDEOS GAGL 45

  • Les vidéos de gagl45 sur Dailymotion

A DECOUVRIR…

FESTIVAL DE FILMS GAYS & LESBIENS

  • Festival de films Gays et Lesbiens - Éditions 2006-2008
    L'association Ciné Mundi reprend le Festival Festival LGBT D'un bord à l'autre

PLUS D'INFOS

VIDEO

TAGS


Nos partenaires

A propos du GAGL

Centre LGBT Orléans GAGL 45 - siège social Maison des associations 46 Ter rue Ste Catherine 45000 ORLEANS ESPACE LGBT \"LE 28BIS\" 28 Bis Rue Sainte Anne 45000 ORLEANS

Twitter

    Photos

    Article La Rep' - copie30253_398632156566_212392196566_4823032_4442347_n30253_398632171566_212392196566_4823033_336135_n30253_398632176566_212392196566_4823034_6552655_n